Une théorie pour acheter son billet d’avion le moins cher possible

Une théorie pour acheter son billet d’avion le moins cher possible


BA = gUG + min(k-g, (1-g)(1-r))…
Voici la formule magique mise au point par Makoto Watanabe et Marc Möller, deux économistes qui ont essayé de savoir quand il fallait acheter son billet d’avion pour que celui-ci reste le moins cher possible.

L’hypothèse de départ est que plus la date de départ se rapproche, plus le tarif du billet d’avion est élevé.


Assimilant le billet d’avion à une place de théâtre, ils affirment que le but des compagnies d’avion est de, en baissant leurs tarifs, vous inciter à acheter votre billet d’avion le plus tôt possible et de prendre ainsi le risque de voir un événement venir contrecarrer vos plans et vous empêcher de monter à bord. À la dernière minute, le prix sera beaucoup plus cher, car vous aurez la quasi-certitude de pouvoir vous envoler comme prévu.

Rien de bien nouveau donc, le bon sens (sans compter l’envie de se sentir déjà un pied en l’air, le délire organisationnel qui prend tout un chacun parfois, le besoin de ne pas partir avec un compte en banque déjà amoché par une dépense aérienne…) nous fait le plus souvent commencer à regarder les prix plusieurs semaines avant le départ, et ce, avant même qu’on nous ponde une théorie économique sur la question.

Mais les deux économistes insistent et de leurs brillants calculs ressort une date précise : pour eux, c’est 8 semaines avant le départ qu’il faut acheter son billet.

Le hic, c’est que les tarifs aériens sont fixés d’après la règle du « yield management » qui vise en pratique à maximiser les profits en fonction de la variation de la demande. Donc, si après avoir lu cet article, tous ceux qui veulent prendre un avion tel jour se mettent à vouloir l’acheter en même temps huit semaines à l’avance, les prix risquent d’être moins avantageux que prévu.

Nous avons donc mené l’enquête pour vous donner d’autres éléments de réflexion et il en ressort que plus que la date à laquelle vous faites votre achat, le jour de la semaine et l’heure peuvent aussi influencer le tarif.

La plupart des gens font leur achat le week-end, les billets d’avion sont donc plus chers si vous décidez de les payer un samedi ou un dimanche (selon la même loi du marché offre / demande).

Par ailleurs, les compagnies aériennes mettent généralement à jour leur base de réservation dans la nuit du mardi au mercredi (à 00h01, heure locale de la maison mère), ce qui a pour effet de remettre sur le marché des billets moins chers issus de réservations auxquelles personne n’a jamais donné suite. Les billets invendus pendant le week-end peuvent également retrouver à cette heure-là des tarifs plus attractifs.

Une info à garder en tête et à tester à l’occasion de votre prochain voyage. Connectez-vous à minuit un mardi, faites un vœu et n’oubliez pas de suivre nos conseils pour trouver le billet d’avion le moins cher.





À lire aussi :

Un commentaire sur “Une théorie pour acheter son billet d’avion le moins cher possible”

  1. Article très intéressant. En tout cas ce que je retiens c’est que leur théorie semble tenir la route. Les arguments avancés son cohérents a mon sens. Aussi bien pour l’achat du billet très à l’avance qu’a la dernière minute.

Laisser une réponse